Puériculture : quelles matières privilégier pour les vêtements des nouveau-nés ?

La naissance est un moment tant entendu pour toute la famille et le premier pas pour une nouvelle pour les parents. Avec sa peau douce, fine et fragile, le nouveau-né va devoir s’acclimater à la vie et à l’environnement extérieur. À l’heure actuelle, le bébé est souvent sensible aux allergies, aux irritations et aux frictions. Ainsi, pour l’aider à se sentir à l’aise dans sa peau et confortable, les parents doivent lui offrir des habits doux et les moins irritants possible. D’ailleurs, c’est le rôle des parents de prévenir tout inconfort et tout malaise avec le choix des matières les plus conseillées pour les nouveau-nés.

Mais, quelles sont les matières les plus adaptées à la peau des bébés ? Avant de répondre à cette question, découvrons d’abord pourquoi est-il important de bien choisir les matières des vêtements pour bébé. 

Pourquoi choisir soigneusement les matières des vêtements pour les bébés ? 

Ce n’est un secret pour personne : la peau des bébés est très fragile. D’ailleurs, les enfants connaissent souvent des problèmes d’irritations cutanées. La fragilité de la peau des enfants est la principale raison qui pousse les parents à être vigilants sur le choix des produits qu’ils mettent en contact avec la peau de leur boutchou. 

Pour le choix des vêtements, les parents prennent beaucoup de précautions pour éviter l’inconfort des nouveau-nés. Les vêtements des enfants se doivent d’être amples pour que l’enfant ait une grande liberté de mouvement et se développe. En revanche, évitez d’opter pour des vêtements larges, car ils dérangent souvent les enfants en raison du surcroît de tissu. Tout comme la taille des vêtements, la matière importe énormément, parce que certains tissus créent une sensation désagréable chez les petits et les empêchent également de bien se mouvoir. 

Quelles matières choisir pour les vêtements des bébés ? 

Avant d’arriver sur terre, les enfants baignés tranquillement dans le ventre chaleureux de leur maman avec sa peau douce et fine. Dès son arrivée, il doit s’adapter à plusieurs choses. Pour qu’il soit confortable, même s’il n’est plus dans la chaleur maternelle, les parents doivent lui vêtir des vêtements extrêmement confortables et moelleux. Ainsi, privilégiez les matières recommandées pour les enfants, notamment le coton, le lin et la laine. Passage en revue sur ces trois principales matières. 

Coton : la matière de référence pour les nouveau-nés

Pour les vêtements des bébés, optez pour des matériaux 100% naturels. En première position des principales matières les plus naturelles et douces, on trouve bien évidemment le coton. Les professionnels en puériculture conseillent les parents de l’utiliser sans modération : bodies, tee-shirts, etc. Pourquoi ? Car, c’est tout simplement la meilleure matière végétale au monde pour habiller un nouveau-né. 

Aussi bien bio ou pas, le coton n’aura pas d’effets négatifs sur la peau du bébé et ne l’exposera pas à l’irritation. L’astuce est de toujours privilégier les vêtements souples. Par ailleurs, prenez le temps de vérifier la praticité des fermetures. Pendant la saison estivale, misez sur des tee-shirts, car leurs voies d’aération sont plus nombreuses par rapport aux bodies. À noter que les matières qui causent de la transpiration chez l’enfant sont à bannir, car elles favorisent l’apparition de l’eczéma. En outre, n’oubliez pas aussi de vérifier la souplesse des vêtements en coton, car des modèles trop épais et raides minimisent le confort du bébé. 

Le lin : une matière particulièrement légère 

Durant l’été, la matière la plus plébiscitée par les parents est le lien, à cause de sa légèreté exceptionnelle. Ce tissu s’utilise pour confectionner une chemise pour le nourrisson, pour qu’il soit chic et élégant pendant les fêtes. En bas, les parents fanatiques de mode opteront pour un jean pour bébé. Cependant, assurez-vous que ces jeans pour bébés soient suffisamment souples pour qu’ils s’y sentent bien. En effet, tout comme pour le coton, les vêtements cousus en lin ont tendance à être trop épais et impactent négativement sur le confort de l’enfant. 

La laine et l’acrylique

Avant l’achat d’un vêtement pour bébé, les parents doivent bannir du placard les matériaux artificiels, comme le tissu polaire, le nylon et le polyester. Toutefois, les exceptions qui confirment la règle sont la laine et l’acrylique. Facile à entretenir et très résistant, l’acrylique s’emploie généralement pour faire des tricots. Dans ce sens, cette matière n’est pas en contact direct avec la peau du nouveau-né. Ainsi, les parents pourront acheter des grenouillères et des gilets faits en acrylique. 

Quant à la laine véritable, c’est une matière longtemps utilisée pour confectionner les vêtements pour les nourrissons. Les parents auront le choix entre la laine de mouton, de chèvre, de lapin et d’alpaga. En outre, privilégiez les laines douces et confortables et évitez les modèles qui grattent le plus. Toutefois, avant de passer à la caisse, assurez-vous que la famille n’est pas allergique à cette matière animale. En effet, elle abrite souvent des acariens et cause des problèmes allergiques. En cas d’antécédent familial allergique, évitez d’habiller votre bébé avec un vêtement à base de laine. 

Conseil d’un professionnel : privilégiez la qualité à la quantité

La plupart des jeunes parents ont cette fâcheuse tendance d’acheter beaucoup trop de vêtements à leurs bébés. Cependant, rares sont les parents qui font attention aux choix des textiles, et optent pour des tissus de bons marchés, dans le but d’en acheter beaucoup. Cependant, quand la question concerne le confort et la santé des nourrissons, l’idéal est de dépenser plus d’argent dans l’achat des pièces qualitatives au lieu de mettre en avant la quantité. De plus, les nouveau-nés portent ces habits pendant peu de temps, vu qu’ils grandissent rapidement. Ainsi, il est totalement inutile, voire même, un gaspillage d’argent de remplir le placard par des vêtements bon marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.